Qu'est ce que le Yoga Nidra ?

Ghandi, durant sa vie d’homme politique, devait souvent visiter de nombreuses régions de l’Inde. Lorsque son emploi du temps était surchargé, il utilisait le yoga nidra, dans le train, quelques heures seulement chaque nuit.

Cela lui permettait de retrouver de l’énergie pour la nouvelle journée qui commençait et de faire face à ses nombreuses responsabilités.

 

Le yoga nidra tire son origine de l’Inde. Il provient du tantrisme, un courant de l’hindouisme qui est apparu aux environs du VIe siècle de notre ère.

Mais le yoga nidra a surtout été développé et popularisé dans les années quarante et cinquante par Swami Satyananda qui s’est appuyé à la fois sur d’anciens textes sacrés yogiques et sur des recherches contemporaines comme l’hypnose.

 

Aujourd’hui, le yoga nidra est plus une forme de relaxation.

Le mot « nidra » signifie littéralement « sommeil ». Ce yoga du sommeil est un état grâce auquel l’organisme se trouve dans un profond état de détente mais où la conscience reste vigilante.

Tranquillisant yogique par excellence, le yoga nidra réduit considérablement les tensions physiques et mentales. Il favorise l’équilibre du corps et renforce le système nerveux. Il vise aussi à déclencher les forces naturelles de guérison.

Idéal pour les insomniaques, des études ont démontré que le yoga nidra procure un temps de relaxation qui équivaut à quatre fois le temps de sommeil ordinaire. Pour cette raison, le yoga nidra est tout indiqué pour les personnes qui sont épuisées physiquement et émotionnellement.

 

Une séance de yoga nidra s’effectue à travers plusieurs étapes importantes:

La rotation de la conscience. Il s’agit d’une prise de conscience des différentes parties de votre corps selon un ordre bien précis. La rotation de la conscience vise à permettre la relaxation physique. Elle doit être effectuée de manière rythmée et rapide. À cause de l’effort que demande cette étape, la perception du monde extérieur est fortement réduite, ce qui favorise l’introversion mentale. La relaxation commence lors de cette première étape.

La résolution (Sankalpa). La résolution consiste à formuler mentalement une résolution positive que vous souhaitez voir se réaliser.

La respiration. Cette étape vise à prendre conscience de la respiration. Cette étape permet d’approfondir le degré de relaxation du corps.

Les sensations et les émotions. Le processus de yoga nidra s’appuie sur des sensations et des émotions. Par exemple, des sensations comme la chaleur, la lourdeur, la légèreté, mais aussi le froid et le plaisir peuvent être sollicitées. Selon Satyananda, le fait d’évoquer ces sensations et ces émotions permettrait en quelque sorte de les « filtrer », pour mieux les contrôler.

Les visualisations. Consiste à visualiser des images qui sont spécialement choisies pour leur symbolisme universel. Il peut s’agir d’un coucher de soleil, de vagues qui échouent sur le bord de la mer, d’un ciel criblé d’étoiles, d’une chandelle qui brûle dans le noir. Ces images induisent le calme, la paix et la tranquillité.

Ghandi, durant sa vie d’homme politique, devait souvent visiter de nombreuses régions de l’Inde. Lorsque son emploi du temps était surchargé, il utilisait le yoga nidra, dans le train, quelques heures seulement chaque nuit.

Cela lui permettait de retrouver de l’énergie pour la nouvelle journée qui commençait et de faire face à ses nombreuses responsabilités.

 

Le yoga nidra tire son origine de l’Inde. Il provient du tantrisme, un courant de l’hindouisme qui est apparu aux environs du VIe siècle de notre ère.

Mais le yoga nidra a surtout été développé et popularisé dans les années quarante et cinquante par Swami Satyananda qui s’est appuyé à la fois sur d’anciens textes sacrés yogiques et sur des recherches contemporaines comme l’hypnose.

 

Aujourd’hui, le yoga nidra est plus une forme de relaxation.

Le mot « nidra » signifie littéralement « sommeil ». Ce yoga du sommeil est un état grâce auquel l’organisme se trouve dans un profond état de détente mais où la conscience reste vigilante.

Tranquillisant yogique par excellence, le yoga nidra réduit considérablement les tensions physiques et mentales. Il favorise l’équilibre du corps et renforce le système nerveux. Il vise aussi à déclencher les forces naturelles de guérison.

Idéal pour les insomniaques, des études ont démontré que le yoga nidra procure un temps de relaxation qui équivaut à quatre fois le temps de sommeil ordinaire. Pour cette raison, le yoga nidra est tout indiqué pour les personnes qui sont épuisées physiquement et émotionnellement.

 

Une séance de yoga nidra s’effectue à travers plusieurs étapes importantes:

La rotation de la conscience. Il s’agit d’une prise de conscience des différentes parties de votre corps selon un ordre bien précis. La rotation de la conscience vise à permettre la relaxation physique. Elle doit être effectuée de manière rythmée et rapide. À cause de l’effort que demande cette étape, la perception du monde extérieur est fortement réduite, ce qui favorise l’introversion mentale. La relaxation commence lors de cette première étape.

La résolution (Sankalpa). La résolution consiste à formuler mentalement une résolution positive que vous souhaitez voir se réaliser.

La respiration. Cette étape vise à prendre conscience de la respiration. Cette étape permet d’approfondir le degré de relaxation du corps.

Les sensations et les émotions. Le processus de yoga nidra s’appuie sur des sensations et des émotions. Par exemple, des sensations comme la chaleur, la lourdeur, la légèreté, mais aussi le froid et le plaisir peuvent être sollicitées. Selon Satyananda, le fait d’évoquer ces sensations et ces émotions permettrait en quelque sorte de les « filtrer », pour mieux les contrôler.

Yoga Nidra, YogaCedric MICHEL