Qu'est ce que l'Ashtanga Yoga ?

L'Ashtanga Vinyasa Yoga est un Yoga physique et dynamique développé par Shrî K.Pattabhi Jois, à Mysore en Inde.

Le nom s’inspire du principe de l'ashtānga-yoga exposé par Patañjali dans les Yoga-Sûtras (sûtra 2.29).

Le mot « Vinyasa » est un terme sanskrit qui signifie « la respiration et le mouvement synchronisé». Cet aspect est une dimension spécifique de l’ Ashtanga et correspond au  fait de lier avec fluidité les postures entre elles comme des perles sur un fil.

L'enseignement principal de l’Ashtanga Yoga repose sur des séries dynamiques d’asanas (postures).

Il y a au total 6 séries et la première, celle enseignée en cours guidé, s’appelle yoga Chikitsa qui signifie yoga thérapeutique.

En complément des Asanas la pratique s'appuie sur 3 éléments fondamentaux : Pranayama (1), Drishtis (9) et Bandhas (2) qui forment le Tristana.

Asanas : Les postures s’enchainent à chaque fois dans le même ordre. Les salutations au soleil A et B, les poses debout, assises, allongées et la séquence finale.Elles s’organisent sur le principe de préparation soit d’une pose vers une pose plus complexe, ainsi que sur le système des contre-poses qui rééquilibre la colonne vertébrale.

Pranayama : Une technique de respiration (pranayama) que l’on appelle Ujjayî  qui signifie « la respiration victorieuse » Cette technique de respiration particulière est utilisée pendant la pratique des postures, elle produit une chaleur interne qui permet au corps de transpirer et ainsi, de se purifier. Le Yoga considère la respiration comme très importante, puisqu’elle est « la porte entre le corps et l’esprit ».

Drishtis : Ce sont les points de fixation du regard. À chaque pose, un point de regard est associé. Le respect de ces points de regard centre l'esprit et favorise ainsi une meilleure concentration. Ils sont particulièrement importants pour le développement d'autres aspects du yoga tels que dhâranâ (concentration) et dhyâna (méditation). Enfin la bonne application des drishti permet de bien aligner le corps lors de chaque position.

Bandhas: Techniques de contraction des muscles internes que l’on peut traduire par serrure, verrou interne ou verrou énergétique. Ils sont au nombre de deux et sont utilisés de façon quasi permanente lors de la pratique des Asanas et utilisés en harmonie avec le Pranayama, et, lorsqu’ils sont correctement engagés, ils permettent de canaliser la force énergétique (Prana). Ils ont la réputation de percer les Granthis points de blocage énergétiques et physiques empêchant la bonne circulation de l’énergie. À l'aide des bandhas, les mouvements viennent de l'intérieur du corps et permettent d'effectuer les poses avec grâce et légèreté.

YogaCedric MICHEL